Actualités

Partager sur :

Des hamacs avec des bâches de montgolfière

16 juin 2023 Anciens / Entreprises
Vue 261 fois

Clément Fayon, promo 2021, est aujourd'hui un artisan couturier accompli. À seulement 24 ans, il a lancé sa propre entreprise, "Mandamac", qui se spécialise dans la création de hamacs à partir de bâches de montgolfière recyclées. Son idée novatrice est née lors d'une randonnée dans le massif des Vosges, où il cherchait une solution pour alléger son sac à dos en remplacement de sa toile de tente.

Cette aventure a commencé lors de son stage de fin d’étude, ou il a pu se consacrer totalement à cette nouvelle aventure et consolidé son désir de lancer son propre projet dans une approche résolument innovante et écoresponsable. Accompagné par son école et un incubateur de start-up, il a développé son projet de A à Z, en créant un site internet, des supports de communication et en se familiarisant avec les techniques artisanales. En autodidacte, il a appris à manier une machine à coudre grâce à des tutoriels en ligne.

Située dans une région historique de l'industrie textile, la couture a permis à Clément de renouer avec des savoir-faire ancestraux. Il a également cherché à s'attaquer à la contradiction présente dans les activités de plein air, où les amoureux de la nature utilisent souvent du matériel qui peut nuire à l'environnement. Ainsi, il a travaillé à mettre en place un réseau de réutilisation des matériaux pour la fabrication de ses hamacs.

Pour trouver le matériau adéquat, Clément a découvert à Metz une enveloppe de montgolfière réformée destinée à la déchetterie. C'est ainsi qu'il a développé son économie circulaire en basant sa production sur la réutilisation de cette matière résistante, composée de polyester et de nylon. Avec 1 mètre cube de bâches stockées dans son salon, il peut fabriquer environ une centaine de hamacs, les seuls fabriqués en France. Ces hamacs peuvent être pliés et ne prennent pas de place, ce qui est un critère essentiel pour les randonneurs cherchant à optimiser l'espace dans leur sac à dos. Pesant seulement 800 grammes, ces hamacs peuvent également être utilisés en ville pour profiter d'une pause sans laisser de trace.

Clément a même repoussé les limites de l'innovation en ne fixant pas de prix fixe pour ses produits. Le prix est libre et dépend de la connaissance du marché, des besoins et de la philosophie de chaque client. 

Découvrez toutes ses créations sur son site internet et son compte instagram notamment les hamacs en toile de parapente.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité